Guides composteurs-pailleurs de Brest et alentours
Guides composteurs-pailleurs de Brest et alentours
Offrons du compost à notre jardin !

Accueil > Le compostage > Comment faire son compost et l’utiliser ?

Comment faire son compost et l’utiliser ?

par Marie

Les déchets de la cuisine et du jardin sont une ressource précieuse qui peut être valorisée sur place. Dans la nature, rien ne se jette, tout se transforme !

Vos premiers pas

Il est nécessaire de retourner la terre à l’endroit où vous allez poser votre composteur : cela favorise les échanges avec le sol et le démarrage d’un compost efficace. Si vous craignez la visite de rongeurs capables de se faufiler sous le composteur, disposez au préalable un grillage sur le sol.

Pour un compostage réussi, quatre éléments sont indispensables : matières sèches, matières humides, humidité suffisante, air.

Liste des ingrédients pour réussir un bon compost.

Dans le fond du composteur, déposez 10 cm de branches broyées, de paille, de feuilles mortes broyées, de tailles de haie passées sous la tondeuse... Il peut être également utile de rajouter quelques poignées de vieux compost pour accélérer le processus. Chargez ensuite en quantité égale en matières sèches et matières humides, au fur et à mesure de vos apports.

Quand l’épaisseur est d’environ 30 cm, commencez à mélanger les produits à l’aide d’une fourche, du brass’compost ou du crochet si vous en possédez. Quelques jours plus tard, pour vous assurer d’une bonne humidité, prenez une poignée du mélange et pressez-le : il est bon si quelques gouttes apparaissent à la surface. Si rien n’apparaît, il est trop sec et il faut rajouter de l’eau de pluie. Si de l’eau coule, rajoutez des matières sèches.

Brassez ensuite à chaque dépôt de matières pour que l’aération du mélange fonctionne. Petit à petit, vous verrez apparaitre les auxiliaires de compostage... Et là, le pari est gagné !

Comment bien utiliser votre compost ?

Le compost mûr ressemble à du terreau de feuilles, noir, avec une légère odeur de terre de sous-bois. Il ne contient pratiquement plus de vers de compost et est prêt à être utilisé.

Cette opération se fait de préférence à l’automne, mais une séance de rattrapage est possible au printemps.

Lors des plantations, mélangez le compost mûr à la terre de surface sur 15 cm de profondeur environ.

Pour l’entretien du potager, des petits fruits... et des fleurs annuelles, épandez du compost entre les rangs ou au pied des plantes ou sur la terre libérée des cultures et recouvrez-le d’une couche de paillis pour plus d’efficacité.

Compost avant après

Documents joints

Portfolio


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Guides composteurs-pailleurs de Brest et alentours (Guides composteurs pailleurs)
Directeur de publication : À préciser